Indispensables câlins

Pour fêter mardi, une zoupichronique ! 🙂

Quel bonheur de vivre la création de l’émission Balancez Vos Ondes Positives (BVOP)… Sous la houlette de Marc Vossen, une tribu éclectique et enthousiaste s’est donné la mission d’infuser l’optimisme.

Voilà un beau laboratoire pour l’énergie positive de Zoupitizoup ! Toutes les deux semaines, vous allez pouvoir découvrir une chronique bourrée… d’ocytocine. 😉

Mission ocytocine : le câlin

Nathalie Gilly de Zoupitizoup à l'émission Balancez Vos Ondes Positives - BVOPJoyeux bonjour ! C’est parti pour une mission ocytocine, créatrice de bien-être et de lien…

Dans notre famille, nous avons un rituel délicieux quand l’un ou l’une d’entre nous est en mode grincheux… Si par exemple mon monsieur râle et qu’on se rend compte que l’ambiance est en train de se plomber légèrement, je me mets en connivence avec les enfants… On se regarde, on se met d’accord, et on crie « Mission Ocytocine !!! » : on se jette sur lui pour lui faire un groooooooos câlin collectif, auquel il ne réchappe pas.

Je ne sais pas si vous avez déjà essayé, mais c’est très très très, très difficile de rester fâché quand on est sous l’emprise de trois personnes qui vous font un gros câlin… Et ça marche aussi au format individuel. Il y a quelques temps, j’aidais mon fils de six ans à se préparer pour l’école et j’entends mon amoureux qui soupire de loin. Je fais un clin d’oeil à mon feu follet, et je lui confie que je pense que son papa aurait besoin d’une mission ocytocine. « Garde ça, je m’en charge ! » Il a filé faire un câlin à son papa, me laissant toute réjouie… avec une galette de riz en main.:-)

Mais pourquoi donc le câlin fait-il du bien ?

C’est grâce à l’ocytocine, on y vient, hormone secrétée par nos neurones lors de toute relation affectueuse… L’ocytocine favorise la gestion des contractions lors de l’accouchement, elle permet le lien d’attachement entre une maman, son bébé, deux amoureux, ou toutes personnes qui échangent le toucher réconfortant d’un bon câlin.

C’est l’hormone qui participe au plaisir ressenti au cours d’une relation sociale… elle va aussi permettre de réguler plus tranquillement les émotions désagréables.

Lorsque je réfléchissais au titre que j’allais donner à cette chronique et que j’ai vu mon fils courir vers son papa pour changer sa journée en un seul geste, ça m’a sauté au cœur : c’est en notre pouvoir d’inviter l’ocytocine dans notre vie, de créer du lien joyeusement et sans trop d’effort.

Dorénavant, je vais vous proposer lors de nos sessions rayonnantes d’ondes positives des trucs pour se rendre la vie plus simple, plus douce, plus joyeuse. Je vous raconterai des histoires, je vous donnerai deux-trois explications, et je vous proposerai une mission ocytocine à relever pour faire les choses différemment, améliorer vos relations… avec les autres, et vous-mêmes ! Un petit déclic à tester pour produire de grands impacts.

Voici donc la mission ocytocine inaugurale, à relever et à adopter, si elle vous plaît : je vous invite à demander ou à offrir un câlin, à le savourer pendant au moins 20 secondes, et à sentir l’effet que ça vous fait.

Et alors, petite info supplémentaire non négligeable, la beauté de cette mission, c’est que vous pouvez aussi la réaliser en solo ! Lorsque vous posez une main sur votre cœur, que vous enserrez vos épaules ou que vous pratiquez n’importe quel toucher réconfortant sur vous-même, votre cerveau n’est pas au courant que ça vient de vous… et il produit l’ocytocine comme si le câlin venait de quelqu’un d’autre. Ça veut dire que si vous voulez relever la mission ocytocine du jour sans impliquer personne d’autre, c’est tout à fait possible.

Nous avons de l’ocytocine plein les mains… ça tombe bien, car tout le monde mérite de se faire câliner, zoupitizoup !

Pour aller plus loin

 

Licence Creative Commons BY-NC-SA  CC BY-NC-SA 4.0